Les Sages-femmes adoptent Vite Ma Compta

L'ONSSF, comme toutes les organisations professionnelles de premier plan, a des besoins complexes en matière fiscale et comptable. Elle est à la fois assujettie aux règles des organismes non lucratifs, mais aussi pour certaines opérations, aux règles de droit commun. Elle a fait le choix de Vite Ma Compta, solution ayant fait ses preuves auprès d'autres organisations professionnelles. Elle l'utilise pour son propre usage, appréciant la simplicité et l'ouverture vers le conseil. Les données générées par l'application sont en effet directement exploitables par des experts pour conseiller et orienter.



Caroline Raquin, présidente du syndicat ONSSF, et son conseil d'administration, est en première ligne pour prendre la mesure des difficultés rencontrées par les Sages-femmes. Le rapprochement avec Vite Ma Compta s'inscrit dans une démarche de simplification de leur vie professionnelle. Il faut dire que cette profession, l'une des plus belles au monde, a été depuis de nombreuses années malmenée par les pouvoirs successifs qui ne lui ont pas toujours accordé le crédit qu'elle mérite. Les établissements hospitaliers ayant des statuts différents, les Sages-femmes du privé se retrouvent avec une grande disparité de statuts, certaines exerçant en libéral, d'autres avec un statut mixte, mi-salarié, mi-libéral. On comprend qu'une telle complexité appelle de la clarté et de l'équité de traitement. C'est ce à quoi s'attèle le syndicat ONSSF qui doit lutter sur plusieurs fronts pour défendre la profession. Le syndicat est donc pleinement dans son rôle lorsqu'il se penche, avec Vite Ma Compta, sur le quotidien des Sages-femmes, pour les aider à simplifier leur gestion comptable, fiscale et administrative et surtout leur permettre de bénéficier des avantages auxquels elles ont droit, mais qu'elles pourraient manquer faute de recevoir la bonne information au bon moment !